25 novembre 2022 On a besoin de vous !Programme de L'ENVOL

À L’ENVOL, les blouses blanches n’existent plus : les médecins se transforment en rois ou en reines. Les enfants ne prennent plus de médicaments mais seulement des potions magiques. Objectif : rendre la maladie discrète le temps d’une semaine.

À l’occasion du 25ème anniversaire de l’association, une équipe du média en ligne BRUT est venue sur un de nos séjours multipathologies pour réaliser un reportage pour faire découvrir au plus grand nombre les bénéfices des séjours adaptés que l’on propose.

Deux jeunes accompagnées par l’association depuis plusieurs années ont été interviewées. Eloïse et Noëllie, toutes les deux âgées de 16 ans et diagnostiquées d’une leucémie lorsqu’elles étaient plus jeunes. Elles sont aujourd’hui en rémission. Découvrez leur témoignage :

On dit que le rire, c'est le meilleur des médicaments, c'est vrai" Eloïse, 16 ans.

La rémission, c’est sérieux :

Comme en témoignent Éloïse et Noëllie, l’impact de la maladie ne s’arrête pas à la guérison. Les enfants en rémission ont également besoin de séjours adaptés pour se sentir entourés et compris. En effet, être en rémission ne permet pas nécessairement d’interrompre les traitements ni les examens médicaux.  Cette période n’est pas toujours évidente pour les enfants et les jeunes patients. L’idée de la rechute peut constituer un stress pour eux, c’est pour cette raison que L’ENVOL leur propose des parenthèses d’amusement et de répit. 

Partage et soutien : c’est ce que les enfants malades ou en rémission retrouvent à L’ENVOL. À tous, offrez-leur la joie d’un prochain séjour à L’ENVOL pour leur permettre de s’amuser comme n’importe quel enfant ! 

Nous remercions sincèrement Eloïse et Noëllie pour leur témoignage touchant et sincère, et merci à tous pour votre soutien depuis 25 ans.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux en taguant L’ENVOL pour faire découvrir cette actualité à votre entourage !