ActualitésTémoignages

Interview | Stéphanie, héroïne des ateliers de L’ENVOL

By 11 juillet 2018 No Comments
11 juillet 2018 ActualitésTémoignages

Stéphanie, 39 ans, formatrice, coach certifiée avec une spécialisation adolescents / jeunes adultes et consultante en projet de vie.

 

Responsable d’un secteur jeunesse dans un centre social pendant 16 ans. Depuis septembre 2017 je développe mon projet au sein d’une coopérative d’activités et d’emplois. Je me suis installée dans un collectif « La Maison des Possibles » à Nantes. Plus qu’un nom il revoit à une démarche « d’ouvrir les possibles »

www.lamaisondespossibles.fr > ouvrir les possibles

C’est ce que je propose en accompagnement individuel et collectif pour accompagner les personnes à construire révéler leurs projets de vie (qu’ils sont, quelles sont leurs qualités, leurs compétences, leurs talents), « L’accompagnement permet de prendre le temps de mettre « qui je suis » au cœur de son projet de vie, pour donner du sens aux actes du quotidien, pour faire des choix, prendre des décisions et trouver la motivation pour agir. »
J’interviens en individuel auprès des jeunes pour déterminer qui ils sont et ce qui les motivent. On sait que quand tu as des désirs, des motivations, c’est le moment où tu te mets en vie, quels sont les clés qui vont les mettre en mouvement.  Trouver sa clef pour se mettre en mouvement.
Je propose aussi des accompagnements collectifs dans les établissements scolaires, collectif.
L’objectif est de travailler le projet de vie avec toutes les personnes en quête de sens (jeunes, adultes, seniors). Peu importe où tu en es dans ta vie, peu importe ton espérance de vie, tu peux mettre en place ton projet de vie.
D’où l’intérêt pour moi de travailler avec le public enfants malades et ma proposition à L’ENVOL d’organiser ces ateliers dans les hôpitaux. Je peux allier mon travail de coach et d’animatrice. Ces ateliers d’expression basés sur la thérapie récréative à destination des enfants et des adolescents malades combinent la parole et la pratique d’activités créatives
L’intérêt pour L’ENVOL d’organiser ces ateliers dans les hôpitaux est d’agrandir son panel d’animations proposée aux enfants malades, c’est un excellent moyen de communiquer auprès des enfants et de communiquer sur les séjours. C’est une mise en bouche de ce qu’ils peuvent vivre et faire sur 6 jours.   La philosophie développée dans les ateliers à l’hôpital est la même que celle développé pendant les séjours : la valorisation de l’enfant au maximum.
L’idée c’est de proposer des ateliers 1 par mois qui seront indépendants les uns des autres pour qu’un enfant qui n’est pas venu à un atelier ne soit pas perdu et vice versa. Chaque atelier mêle la parole, la créativité et la connaissance de soi. L’atelier commence avec une partie plus individuelle qui permet à chaque enfant d’arriver à son rythme en fonction de son programme médical de la matinée, et ensuite d’aller vers le collectif pour pouvoir s’exprimer et travailler sur ses émotions.
Chaque atelier aura une thématique : le bonheur, les émotions, la solidarité, le corps, les signes de reconnaissance.
J’aimerais pouvoir aussi proposer ces ateliers aux familles pour que les parents puissent aussi faire la démarche avec leurs enfants.
C’est ce qui se passe déjà dans quelques ateliers. C’est pour les parents un moment de partage avec leurs enfants et aussi un moment de lâcher prise pour les parents. Ils se laissent aller à l’activité. Ils sont les premiers surpris de se laisser prendre au jeu, de lâcher prise et l’espace d’un instant penser à autre chose qu’à l’hôpital.
L’importance de la partie collective est qu’elle créé une cohésion de groupe où la parole peut être libérée, dans le non jugement.
Ces ateliers permettent d’avoir des bénéfices sur le court terme, puisqu’on est sur une impulsion, une valorisation de l’enfant par la philosophie de la thérapie récréative.

Un mot, un geste, un déclic peut me mettre en motivation, en vie.

La régularité de ces ateliers permettrait d’avancer dans la connaissance de soi, l’estime de soi, … Plus l’enfant participera aux ateliers, plus les bénéfices seront visibles et durables.
Les ateliers donnent des outils que les enfants, les jeunes peuvent réutiliser dans leur vie quotidienne pour redonner une impulsion. Une idée derrière celle du « petit pas » : quel petit pas je peux réaliser aujourd’hui pour aller vers mon objectif, mon rêve, mon projet de vie… quelle première action tu peux mettre en place pour réaliser ton projet, pour aller vers plus de bonheur, de solidarité. Ce sont des pistes, des graines semées qui ne demandent qu’à pousser….
Après, en deux heures, c’est une simple graine que l’on sème……peut-être qu’elle aura un effet immédiat ou plus tard dans quelques années ils repenseront à ce « petit pas » qui leur aura été donné.